Section Armurerie

 

Les professeurs d'armurerie

 

Philippe AMOSSÉ

Ph. Amossé


Mr. Y.Bernard

Y. Bernard


Mr. D.Caruana

D. Caruana


COUDRAY Julien

J. Coudray


DE GREIFT B.

B. De Greift


V. Demarteau


T. Desborbes

B. Lapierre


V. Léonard


J. Maiellaro


THYS Didier

D. Thys


TRABELSI Sébastien

S. Trabelsi


D. Vanderhaeghen

VERPOORTEN Julien

J. Verpoorten

   

 

Logo de l'Armurerie Le travail d'armurier en quelques pages et illustrations

 

Durée des études

Quatre années, dont trois obligatoires pour la plupart des élèves, débouchant sur un certificat de qualification professionnelle et un certificat de fin d'études professionnelles. On y ajoutera une 7ème année de perfectionnement ou une 7ème de spécialisation en « Mise à bois (crosses) », avec à la clé un certificat de perfectionnement / spécialisation et le CESS. L'horaire hebdomadaire comporte, en plus des cours généraux et techniques, trois ou quatre heures de dessin technique. Les cours d'atelier, y compris en machines-outils, représentent de seize à dix-huit périodes sur un total de trente-six heures/semaine.

Télécharger les grilles de cours

Pré-requis

Aucun, sinon la motivation, mais avoir suivi de bons cours d'ajustage peut être utile.

Coût des études

On prévoira une somme de € 375 pour les deux premières années, et une somme variable selon le choix du fusil de fin d'études, soit entre € 750 et plus de € 2500 - si l'élève souhaite que ce fusil devienne sa propriété. Ceci comprend l'outillage et les divers frais scolaires; le logement, les frais de nourriture, de blanchissage, les trajets etc. sont à ajouter. L'école ne comporte pas d'internat, mais travaille avec trois internats différents; le logement chez les particuliers dans le quartier est très aisé.

Qualités souhaitées

Une grande persévérance, beaucoup de courage et d'opiniâtreté, du soin et de la volonté, telles sont les caractéristiques générales de l'armurier. Sur le plan pratique, un profond sens mécanique et une grande habileté manuelle, surtout à la lime, sont exigés, et des cours de mécanique, de technologie du métier, de connaissance des matériaux, de balistique, de législation armurière lui assurent une solide formation technique.