FLEISCHEL Éric

Éric FLEISCHEL

Éric FLEISCHEL

Promotion 1974

Secrétaire de la chambre syndicale des Armuriers de France

Vice-Président de la FEPAM


Né dans une famille alsacienne possédant des scieries et faisant commerce de bois, j’ai dès mon plus jeune âge montré un grand intérêt pour la forêt et la mécanique.
Mes loisirs se passaient alors entre bricolage dans l’atelier de mon grand-père et virées en bicyclette autour des étangs de Puisaye pour approcher canards et faisans.
Puis vint l’époque des études secondaires avec l’éternel questionnement : que faire plus tard ?

C’est à 15 ans que s’est produit le déclic.
Mon père ayant pris avec des amis une chasse au gros gibier en Champagne, je l’accompagnais un week-end ; ce fut une révélation. Ma décision était prise, je serai armurier. J’avais découvert ce métier unique qui réunissait enfin tous mes centres d’intérêts : la mécanique avec les armes, la nature au travers de  la chasse et l’Histoire par les armes anciennes. Le baccalauréat en poche, je pris donc le train pour Liège en septembre 1971.

S’en suivirent trois années passionnantes à découvrir les différentes facettes du métier avec des professeurs attentifs et patients, rencontrer des artisans géniaux travaillant encore à l’époque dans des ateliers incroyables, et surtout ressentir cet enthousiasme et cette émulation qui nous animaient tous.
Après un service militaire affecté dans l’armement (ils auraient eu tort de s’en priver) j’ai commencé ma carrière comme vendeur chez Callens & Modé, grande maison parisienne de l’époque. S’enchaînèrent ensuite plusieurs postes de responsable commercial dans des magasins spécialisés dans le tir et le rechargement, puis orientés chasse comme actuellement.
Un passionnant séjour de deux ans chez un spécialiste en armes anciennes compléta mon expérience.
C’est à la suite du décès brutal d’un confrère en 2004 que je rentrais à la Chambre syndicale des armuriers en tant que Secrétaire pour m’occuper entre autre de la publication de notre revue "Armuriers". Cette fonction me permit d’aborder la profession avec un autre point de vue et lier des contacts fructueux, notamment lors de la mise en place de la nouvelle réglementation française.

Enfin, en 2012, j’ai eu le grand honneur d’être nommé Président de la FEPAM (Fédération Professionnelle des Métiers de l’Arme et de la Munition de chasse et de tir), organisme chargé de délivrer le C.Q.P "Armes et Munitions". Cet enseignement axé principalement sur la réglementation me permet, outre la formation, de partager mon expérience et d’échanger avec nos futurs confrères.

Cependant, même après plus de 40 ans d’une activité bien remplie, le souvenir le plus marquant reste sans aucun doute mon séjour à l’école d’armurerie de Liège.
J’y ai toujours rencontré un accueil formidable et chaleureux pour les jeunes gens que nous étions, des professeurs compétents et disponibles, avec avouons-le, indulgence pour les post soixante-huitards un peu turbulents que nous étions.

Merci à vous Messieurs Pypops, Marcel Thys, Lemaire, et pardon aux autres que j’oublie. Vous m’avez appris le goût du travail bien fait, vous m’avez parlé, expliqué et montré votre savoir sans réserve aucune. Vos connaissances, votre enseignement avec sa conception du métier m’ont marqué pour toutes mes années professionnelles.
Je garde de vous tous un souvenir magnifique car j’étais dans cette période d’engouement où l’esprit s’ouvre à toute passion nouvelle, et vous l’avez bien éduqué.

Merci au CES Léon Mignon, à la bonne ville de Liège et à tous ceux que j’ai eu la chance de rencontrer.